Cité des télécoms


Au commencement, il y a le Radôme. Cet énorme ballon abrite une gigantesque antenne cornet. C’est ici, à Plemeur-Bodou (22) que les premières images télévisées, transmises en direct par satellite depuis les États-Unis, arrivent, le 11 juillet 1962. Le Radôme cesse toute activité en 1985.

Louis Mexandeau, Ministre des PTT, décide de le conserver et d’y adjoindre un musée destiné à présenter un panorama complet de l’histoire des télécommunications. En 1991, un bâtiment de 3 000 m² aux formes futuristes voit le jour.

En 2006, une nouvelle étape est franchie. Née de la volonté de France Télécom Orange, propriétaire du site, la Cité des télécoms devient fondation d’entreprise. Cet outil pédagogique et ludique est le plus grand centre européen dédié à la découverte des télécoms. La Cité des télécoms a pour vocation de rendre accessible au plus grand nombre le monde des télécommunications.

Cité des télécoms




Illusions
Une dizaine de manips autour de l'optique et des illusions d'optique ont été créées afin de constituer une base pour une exposition sur ce thème.   Parmi les manips disponibles :  Chambre d'Ames, Cadeau surprise, Escalier impossible, Anamorphose, Einstein 3D, Miroirs déformants, Ile de la lumière, Fontaine lumineuse, Chat du Cheshire, Parabole chauffante, Bouteille invisible, Disque de Newton.      ...
En savoir plus >>

Miroirs déformants
Être trahi par son propre reflet, tel est le sort du visiteur devant un miroir déformant. Si la plupart des miroirs nous renvoient une image fidèle, ceux présentés pour cette manip sont traîtres. Le visiteur s'y voit, en effet, mais il a soudain doublé de taille. Il passe à côté et le voilà réduit ou aminci. Les miroirs étaient un enjeu économique majeur à la renaissance et la couronne de France dépensa des sommes gargantuesques dans la...
En savoir plus >>

Chat du Cheshire
La manip « Le chat du Cheshire » (du nom du chat dans Alice aux pays des merveilles)  montre l’immensité du travail du cerveau. Que se passe-t-il dans nos neurones ? La réflexion consciente n’est qu’un aspect. Cette manip propose d’effacer, d’une main, l’image d’un visage qu’on observe. Le nez, les cheveux et les oreilles sont escamotés… mais la bouche et les yeux persistent ! Notre univers est perpétuellement construit par notre système...
En savoir plus >>

Einstein 3D
Un masque d'Einstein est présenté, tout blanc, et il semble normal… à ceci près qu'il suit le regard du visiteur ! En sortant de la zone pour observer le masque, le spectateur réalise avoir été trompé d'une autre façon encore : le masque est en fait concave, une simple empreinte en creux. Comment peut-on confondre un visage et son empreinte ?   Cette illusion pirate nos habitudes de vision pour mieux les dévoiler. Un visage en creux étant...
En savoir plus >>

Anamorphose
Dans cette manipulation, une image incompréhensible est dessinée sur la table. On reconnaît des damiers, des échelles et des personnages, mais tous distordus. Un miroir en forme de cylindre est aussi posé sur la table. La salle s'y reflète, déformée elle aussi. Quand le spectateur le place au centre d’un dessin, la déformation du dessin et la déformation due au miroir s’annule : dans le reflet, damiers et échelles sont droits. Ces déformations...
En savoir plus >>

Disque de Newton
Derrière la perception intuitive de la couleur, l'œil dissimule des mécanismes riches. Un disque est divisé en secteurs, chacun coloré en une couleur de l’arc-en-ciel. A l’aide d’une manivelle, le visiteur le fait tourner. La rotation devient bientôt si rapide que le motif ne se distingue plus tout à fait, les couleurs se confondent. Leur fusion révèle un disque blanc, uniforme. Malgré tout, il suffit d'arrêter le disque pour retrouver les...
En savoir plus >>

Lumière
Ce set de manips permet d’explorer la thématique de la lumière. Au sein de ce thème, se côtoient aussi bien des manips sur la lumière visible que sur la lumière invisible. ...
En savoir plus >>

Construction impossible
Tout ce qui monte doit redescendre un jour… à l’exception de ce qui se trouve sur l’escalier de Penrose. Les spectateurs observent, à travers un œilleton, un escalier qui revient constamment à son point de départ sans jamais avoir remonté la moindre marche ! Inspiré des œuvres de Roger Penrose et de M.C. Escher, cet escalier est en réalité déformé pour détourner les lois de la perspective. Il devrait y avoir une différence de niveau entre le...
En savoir plus >>

Bouteille invisible
Un bouchon rouge flotte étrangement sur un liquide clair visqueux. Il est relié à une poignée que le visiteur peut tirer. Quand il soulève le tout, une bouteille toute entière émerge du liquide, auparavant invisible ! S’il relâche la poignée, la bouteille redescend et disparaît à mesure qu'elle s'enfonce dans le liquide. Bien que transparent, ce liquide n'est pas de l'eau mais de la glycérine. Ce composé se retrouve dans le savon de Marseille ou...
En savoir plus >>

Parabole chauffante
Comment contrôler la lumière ? A l'aide d'une matière bien choisie et d'une forme appropriée, il est possible de concentrer les rayons.   Une lampe est braquée sur une large parabole aux reflets métallisés. En approchant la main, le visiteur constate que la lumière est faible à proximité de la parabole, mais intense s'il s'en éloigne un peu. Au maximum, sa main luit avec plus d'intensité que l'ampoule ne semble en émettre.  La parabole est un...
En savoir plus >>

Chambre d'Ames
À travers un œillet, le visiteur découvre d’abord une petite pièce d'allure banale. Mais quand d’autres visiteurs y rentrent, ils apparaissent tantôt gigantesques tantôt hauts d’un mètre à peine ! Le spectateur visite alors la pièce et réalise qu’elle est difforme : son plancher penche fortement, ses murs ne sont pas rectangulaires... Adelbert Ames créa cette illusion en 1946, grâce à sa maîtrise des lois de la perspective. La salle n’apparait...
En savoir plus >>

Cadeau surprise
Une table est dressée et un cadeau est posé. A l’intérieur : une tête humaine ! En sortant du cadeau, elle regarde le visiteur et bouge encore ! Ce n’est que lorsque la personne ressort de la table, vivante et entière, que le visiteur, rassuré, examine l’illusion. Ce n’est pas vraiment le sol et les murs que l’on voit sous la table, mais leurs reflets dans des miroirs. Tout le décor autour est prévu pour empêcher de distinguer le reflet du reste...
En savoir plus >>

Ile de la lumière
Le caractère immatériel de la lumière rend peu intuitives ses propriétés fondamentales, comme la couleur et la propagation. À l’aide de « L’Ile de la lumière », les visiteurs jouent et expérimentent avec divers aspects de l'optique. À partir d'une source de lumière située au centre de la table, des faisceaux de lumière blanche, rouge, verte et bleue créés par des filtres de couleurs, rayonnent sur la table. La manip met à disposition des...
En savoir plus >>

Fontaine lumineuse
La lumière reste un mystère. Reflets, réverbérations et éclairages sont autant de phénomènes complexes que la science explore.  « La Fontaine lumineuse » est composée d’un laser qui a été aligné à un jet d’eau. Au lieu de continuer en ligne droite, le laser se réfléchit contre la paroi transparente du filet d’eau. De rebond en rebond, il est transporté par le tube aquatique et au point d’impact avec le sol, eau et lumière s’éparpillent de...
En savoir plus >>